Le Diesel sous la Menace de l’Effondrement des Coûts de Production des Véhicules Électriques

2016-12-23

Le Diesel sous la Menace de l’Effondrement des Coûts de Production des Véhicules Électriques

 

Un communiqué émanant des services financiers et bancaires de la compagnie UBS (société suisse de gestion de fortune), lui même rapporté par le Financial Time, a démontré que le diesel faisait front à une ”véritable tempête” de concurrents aux véhicules électriques bien moins chers et à des régulations bien plus strictes face aux émissions de CO2 suite au “Dieselgate” du groupe Volkswagen. Dans le même temps, le groupe Volkswagen a annoncé que les coûts de production et le prix des véhicules électriques se placeront en dessous des coûts de production d’un modèle diesel d’ici à 2025.

Ce communiqué a pu démontré que les coûts en baisse des véhicules électriques et hybrides allaient couper dans leurs élans les avantages bien connus du diesel. Ces réglementations plus strictes au vue des émissions de CO2 contribueront à ce que sa part mondiale des ventes de voitures diesel passe de 13,5% à environ 4% d’ici à 2025.

En Europe, où le diesel a posé son empreinte, les ventes devraient passées de 50 à 10% seulement. La société UBS affirme qu’elle «s’attend à ce que les voitures diesel soient remplacées par une technologie hybride légère de 48 V, qui combinera un petit moteur à essence avec une grosse batterie et offrira une consommation ainsi qu’une économie de carburant similaire tout en éliminant les émissions d’oxyde d’azote». Il estime que ce type de véhicules devrait dépasser les ventes de diesel d’ici 2021 et représenter un quart des ventes des voitures neuves d’ici 2025.                    

Dans le même temps, un dirigeant de Volkswagen a annoncé que le Congrès Green Car évoquait des normes contre les émissions mondiales de plus en plus strictes qui font grimper le coût des MCI (Moteur à Combustion Interne), réduisant l’écart entre ceux-ci et les électriques.

Dr. Matthias Erb, vice-président exécutif de Volkswagen États-Unis, a déclaré: « Nous voyons une ligne de coût se dessiner entre les véhicules électriques à batterie et les véhicules diesel. Certains des analystes de notre entreprise voient que d’ici à 2023 ou 2025, en raison des normes strictes sur les diverses émissions, les véhicules diesels vont devenir très chers. Nous nous attendons à ce que, lorsque ces deux lignes de coût se croiseront, une pression énorme s’abatte sur le diesel. « 

Volkswagen a récemment annoncé de grands investissements dans la mobilité électrique et connectée. La société s’est fixé comme objectif de vendre un million de véhicules électriques par an d’ici 2025.

 

source:http://www.lowcvp.org.uk/news,diesel-under-threat-from-falling-ev-production-costs-report_3546.htm

 

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.